MES FILMS

WEB Gladiator

2001 - Court-métrage de 11 minutes - Format Digital8 - Autoproduction

 

Réalisation: Pascal Thiebaux

Scenario: Pascal Thiebaux, Mike Crepin

Dialogues: Stephan Piplart

SFX et Postproduction: Pascal Thiebaux

Cadre: Philippe Brutto, Mike Crepin

Photos, Déco: Antoine Deratte

Maquillage: Corinne Cavelius

Fabrication accessoires: Bertrand Hamonic

Costumes: Eric Kroonen, Anne Simeon
Avec Stephan PIPLART, Pascal THIEBAUX, Jean-Paul TEXEIRA, Mike CREPIN,
Eric KROONEN, Andre ODWA, Daniel AYME, Samira, Christelle.

Synopsis:
Mitch, internaute fou est capturé malgré lui dans la réalité virtuelle. Après avoir fait connaissance avec une merveilleuse jeune femme dorée, une bataille contre un super méchant est au programme...

Motivé par l'accueil assez inattendu du court-métrage "Barbaque & logistique" l'équipe decide de remettre le couvert. Cette fois il s'agit de parodier des films hollywoodiens à gros budgets: Gladiator en tête, mais aussi Matrix,Star Wars, et quelques autres.

 

Préprod :
Pour ce film je voulais surtout faire un délire visuel, le scénario (plus que léger) n’étant finalement qu’un prétexte. D’ailleurs, il n’y a jamais eu de scénario avant le tournage, j’ai construis l’histoire en faisant directement un story-board. Ceci n’est évidemment pas un exemple à suivre, un bon scénario doit toujours être à la base d’une histoire bien construite.
Vu les moyens quasi nul dont nous disposions pour faire ce film, le choix de faire une parodie s’est imposé naturellement. En effet, je pense que quelques effets 3d ou 2d de qualités un peu hasardeuses passent beaucoup mieux avec humour et second degré.

Prod :
Le tournage s’est déroulé sur 5 jours étalés sur 4 week-ends dans le studio photo d’Antoine Deratte. Là aussi, ce fut un gros délire ! Tout le monde déguisé en gladiateur, une jeune fille nue peinte en gris, je vous laisse imaginer l’ambiance… Très cool, un super souvenir pour tout le monde je crois. D’un point de vue purement technique, la difficulté principale était la taille réduite du studio. Nous ne disposions que d’un fond noir de 5 mètres de long sur 2,5 mètres de haut, ce qui interdisait les mouvements de caméra trop amples.

Postprod :
La post-production a duré plus de 3 mois, d’abord le montage puis les effets spéciaux (anim 2d et 3d, tous les plans du film sont truqués) sur mon pentium II 350 de l’époque. Ensuite les effets sonores, j’ai principalement repris des sons et des musiques de films existants. Pour ce genre de parodie fauchée, c’est encore le plus simple et il y a peu de chance pour que les frères Wachowski me demandent des droits ;-)
Pour finir, le film est un joyeux bordel sans prétention, et nous nous sommes vraiment beaucoup amusé en le faisant et égoïstement sur ce genre de projet c'est ce qui compte le plus, non ?